Fondateurs et principaux contributeurs

 


Christine Espallargas-Moretti

Capestang ….  là où mon grand-père paternel, venu d’Aragon, a posé sa malle, en 1910 ! Là où mon arrière-grand-père maternel a débarqué d’Alsace, en 1871, pour rester Français ! Là où l’un de mes ancêtres audois est venu en 1845, construire des maisons près du ruisseau de Saïsses !

Capestang, là où j’ai grandi !

L’histoire …. Une passion depuis l’enfance ! Les cours et les livres d’histoire ont toujours eu ma préférence ! Mais devenir historienne est resté un rêve …. Les circonstances m’ont menée vers d’autres études et vers des chemins professionnels à Montpellier, à Nancy, en Afrique, loin de Capestang et de mes racines !

En 2019,  je suis revenue habiter à Capestang !  Dans mes valises j’ai toujours eu des livres d’Histoire, et dans la tête l’envie d’explorer et de partager la longue et belle histoire de ce village !  Voyager dans le temps et partir à la découverte de personnages, de lieux, de moments forts de l’histoire capestanaise tout autant que du quotidien de nos anciens, sous un angle original et différent, c’est ce que je voudrais vous proposer ici !

 


Philippe Barjaud

Bientôt septuagénaire, donc sept décennies de « touche-à-tout », j’aurais pu inventer le « cabinet de curiosités ».

Depuis le plus jeune âge, je ramasse et observe les cailloux, les tessons, les fossiles, tous les « trucs » qui font me dire « mais qu’est-ce que ÇA peut bien faire ICI ? ».

Une formation initiale d’ingénieur, mais ensuite énormément de bricolage, journaliste, informaticien, documentariste, urbaniste, environnementaliste, photographe…

Et maintenant, l’histoire locale, la recherche des sources, l’analyse du patrimoine, l’écoute des mémoires…

Et l’envie de l’écrire, la passion de transmettre, de partager.  Car « Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir » (Aimé Césaire et Ferdinand Foch)

 


Jacques Chamayou

 

Jacques Chamayou est un capestanais éclectique : d'abord enseignant, éducateur et formateur au sein de la F.F.R., cet ancien joueur et entraineur de rugby se consacre maintenant à la littérature et au théâtre.

 

Après trois ouvrages sur le rugby, son grand intérêt pour l'histoire du XXème siècle le conduit à l'écriture de "Passage pour la liberté", un roman historique qui retrace de 1939 à 1945, une période complexe de notre histoire régionale et nationale. 

Sur le blog, Jacques est le créateur du personnage de Péacha,   philosophe capestanais à sa manière, qui nous embarque chaque dimanche dans une balade humoristique et philosophique dans Capestang et ses alentours.